×
Economie |

Sept ans après, l’industrie encore marquée par la crise dans beaucoup de grands pays

Parmi l’ensemble des grandes économies des pays les plus industrialisés, seuls les Etats-Unis ont aujourd’hui un niveau de production industrielle (très légèrement) supérieur à ce qu’il était avant la crise de 2008-2009.

Car si la crise a marqué un recul important de l’ensemble de l’activité économique mondiale, le choc a été particulièrement violent pour le secteur industriel. Bien plus dépendante de la conjoncture internationale et des échanges commerciaux que les services, l’activité industrielle a ainsi chuté en 2009 de 13,5% au Royaume-Uni par rapport à son plus haut niveau d’avant la crise, et jusqu’à -35% au Japon. Une crise d’une violence inouïe.

Si les Etats-Unis enregistrent ainsi en septembre 2015 un niveau de production industrielle supérieur de 1,8% à son pic d’avant 2009, en novembre 2007, seule l’Allemagne s’en approche parmi les principales économies des pays les plus industrialisés (-2,7% en septembre 2015 par rapport à son record d’avril 2008, et même seulement -0,7% en juillet 2015). Derrière, la moyenne de l’Union européenne à 28 enregistre un recul d’encore 9,1% plus de six ans après le cœur de la crise, le Royaume-Uni de 10,2%. L’industrie française accuse un recul de 15% par rapport à son plus haut niveau atteint en 2008, tandis que le Japon, dont le rebond industriel avait été brutalement interrompu par le tsunami de mars 2011, affiche en septembre 2015 une production inférieure de 17% en comparaison de son sommet de 2008. Enfin, les reculs sont encore plus spectaculaires pour les économies du Sud de l’Europe : -24,6% pour l’Italie, -26,3% pour l’Espagne (et -31,1% en Grèce). A noter, pour ces pays méditerranéens, un deuxième choc très net en 2011-2012 avec la crise des dettes souveraines.

En revanche, en Europe, beaucoup de pays de l’Est ont largement dépassé le niveau de leur production industrielle d’avant la crise, et on notera également que des pays comme la Belgique ou l’Autriche connaissent des niveaux de production industrielle proches ou légèrement supérieurs à ceux d’avant 2009.

Les articles de la rédaction de Facta Media.


Le vrai bilan économique du quinquennat Hollande

  Dans le cadre de la campagne présidentielle en cours, le bilan du quinquennat qui s’achève est souvent étrillé par ceux qui furent les opposants de la majorité actuelle, comme par nombre d’observateurs.

Le chômage recule, mais la réforme des retraites pèse lourd

Après la publication par l’Insee d’un taux de chômage en recul de 0,3 point au deuxième trimestre 2016, beaucoup de commentateurs ont mis en doute la matérialité de cette baisse, invoquant par exemple la hausse du halo autour du chômage, le plan de 500 000 formations de demandeurs d’emploi actuellement mis en oeuvre ou même la pertinence du chômage au sens du BIT, la définition qui est utilisée pour déterminer le taux de chômage.